www.papyrus-egypte.fr
Description :

              









       

  •   Emblème de la Basse-Egypte, son ombelle de ramilles filamenteuses retombe à maturité comme retombent les rayons du soleil bienfaiteurs sur la terre.

  • Son écorce verte extérieure servait à la fabrication du cannelage des chaises et des lits, à la confection de sandales, de tapis et de corbeilles.

  • Ses racines extrêmement sucrées servaient d'aliment aux classes communes du peuple, au même titre que la canne à sucre.

  • Sa section triangulaire, forme de la pyramide (symbole d'élévation vers l'Au-delà).
  • Les tiges entières séchées puis liées entre elles solidement formaient des barques, utilisées pour la chasse, la pêche, les joutes nautiques et les promenades sur le Nil.

  • La moelle blanche intérieure composée d'amidon, de sucre et de cellulose qui servait et qui sert toujours aujourd'hui à fabriquer le papyrus.

La tige atteint en fin de maturité une hauteur variant entre 4m et 4,5m, cette hauteur de tige se trouve alors divisée en trois parties.

1.      La supérieure   : qui va donner le "papyrus blanc"

2.        La centrale      : qui va donner le "papyrus royal"

3.        La basale              : qui va donner le "papyrus brun-doré"

  (plus communément appelé "vieux papyrus")


            La récolte du papyrus se fait de juin à septembre et seules les tiges atteignant 4 mètres sont coupées puis mises en faisceaux de 25 tiges qui vont être mis en attente dans l'eau (la durée ne devant pas excéder 6 jours). Ces tiges vont être coupées en tronçons d'environ 70 cm en partant de la partie basale (le haut de la tige est éliminé), puis distribués dans les trois départements: blanc, royal et brun-doré.


Accueil - Histoire - Fabrication -

                                                                                                                                                                                                            

www.panorama-egypte.fr
www.panorama-egypte.fr